Home » News » Décès de Colette Barbier

Décès de Colette Barbier

Colette BarbierColette BARBIER nous a quittés ce mois de mai 2015. Depuis 2 ans elle luttait contre sa maladie avec un courage et une dignité qui ont forcé l’admiration de ceux qui l’ont entourée ces derniers mois.

Diplômée de l’ISSHA en 1960, elle y enseigna de 1964 à 1998. Elle était un des piliers de l’école dans sa première implantation à la rue du Gouvernement. Elle y pilotait l’option « Problèmes individuels et familiaux » en assurant principalement en 2e et 3e année l’enseignement du TSI.

Les anciens se souviennent du passage de son examen dans son bureau au 2e étage, moment vécu avec une certaine appréhension. Car l’exigence qu’elle se fixait à elle-même, Colette l’attendait aussi des étudiants. Elle n’aimait pas les approximations, étant d’une grande rigueur intellectuelle. Celles et ceux dont elle a supervisé le stage et le mémoire, se souviendront certainement de ce trait de caractère.

D’une personnalité très discrète, voire distante pour certains, Colette était surtout très réservée ; ce qui ne l’empêchait pas de partager en fin de journée avec les étudiants un verre « au Chevalier », le café de l’ISSHA sur la Grand Place de Mons.

C’est grâce à elle que j’ai pu être engagé à l’ISSHA et je ne la remercierai jamais assez de m’avoir permis d’y mener une carrière passionnante. En 1981 elle m’a cédé le titulariat de 3e année.

Elle avait aussi un très grand sens de l’humour. Je me souviens particulièrement de son gâteau au chocolat qu’elle nous invitait à partager dans son appartement avec Françoise Godart, Christiane Noteris et Christian De Zuttere après avoir participé aux soirées des étudiants.

Binchoise elle fuyait le carnaval pour se réfugier à la côte belge où elle aimait y passer ses vacances avec ses nièces dont elle me parlait avec beaucoup d’affection.

Au moment où l’ISSHA a amorcé ses changements structurels – changement de direction avec le départ de Jacques Van de Graaf et l’arrivée de Johan Corijn, première fusion avec l’école St Philippe de Jolimont, déménagement à la rue Marguerite Bervoets – Colette prit une certaine distance préférant progressivement passer le relais à ses jeunes collègues.

 

Merci Colette pour tout ce que tu as apporté au développement de l’ISSHA.

 

Jacques LEROY

8/10/2015

Laisser un commentaire

* Ces champs sont obligatoires | ** Vous pouvez utiliser les codes suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>